Neuvième secret de la richesse

Faites de votre maison un investissement

J’ai démontré dans le septième secret de la richesse que votre maison peut aussi bien être un actif ou un passif. La maison dont je vous parle ici est celle qui vous sert de domicile donc est constitué pour vous comme un passif.
Beaucoup parmi vous privilégient l’espace lorsqu’ils désirent acheter une parcelle. Vous achetez finalement la parcelle et la construisez. Le constat souvent fait est qu’il reste une bonne portion de votre parcelle qui reste inexploitée. Mon conseil à ce propos est de vous procurer juste de l’espace nécessaire pour votre épanouissement. Un parent à moi me fait la confidence suivante : tu sais, je n’avais jamais imaginé qu’il y avait tant d’espace dans ma maison. En fait, il a vendu la moitié de sa maison et se rend alors compte que c’est à ce moment qu’il a mieux exploité sa parcelle. Je ne vous dis pas de vivre dans une maison contiguë, mais mon objectif est de vous amener à réduire considérablement les espaces non valorisés.
Ce conseil s’adresse beaucoup plus à ceux au début de la construction de leur indépendance financière. Pour les riches, le concept est totalement différent. C’est plutôt l’espace qui détermine les moyens, la grande maison est le signe d’une vie réussie. Le palais de Bill Gates, la maison la plus intelligente du monde, couvre une superficie de 6 500 m², celle du Rapeur 50 Cent est un château de 4 500 m² payé 4millions de dollars. Mieux, le milliardaire Larry Ellison, fondateur du Logiciel Oracle au lieu de construire une maison s’est bâti un village de 2 ha dont les travaux ont durée de 10 ans et le coût plus de 100millions de dollars. La demeure la plus grande du monde s’étend sur 11 ha et est la propriété d’un industriel milliardaire, Ira Rennert. Elle comporte 40 salles de bains, 29 pièces, une salle de cinéma de 160 places, un complexe sportif avec une piscine, deux cours de tennis un gymnase et plus étonnant, Ira Rennert dispose de sa propre centrale électrique.
Vous et moi, qui n’avons pas encore atteint le sommet, devons exploiter convenablement l’espace et faire de notre maison un bon investissement. Les espaces libres et inoccupées ne servent à rien et doivent être valorisés. N’oubliez surtout pas, vous devez atteindre le sommet et c’est pourquoi je vous ai fait part des références en la matière. Pour ma part je vous conseille de ne pas faire du m’as-tu vu avec votre capital, investissez-le convenablement, réinvestissez-le encore et encore et viendra le jour où vous pourrez faire tout ce vous voulez avec votre argent, je veux dire avec vos intérêts. A SUIVRE…

Huitième secret de la richesse

Préserver vos actifs
Comme vous le savez désormais par définition un actif est ce qui fait entrer de l’argent dans votre poche. Dans le septième secret j’ai donné quelques exemples d’actifs que vous pouvez vous procurer. Cette liste d’actifs n’est pas exhaustive et je compte sur vous pour reconnaître tout article pouvant vous servir d’actif. J’insiste une fois encore sur le fait que vous devez cesser d’acheter avec vos yeux mais avec votre tête. Vous devez accroître vos actifs et, plus vous disposez d’actifs, plus vite vous vous rapprochez de votre indépendance financière.
Savez-vous comment pouvez-vous y arriver ? Il vous suffit de bien vous informer et surtout de vous former. Lorsque vous décidez d’investir dans un domaine donné, il vous serait plus facile de maîtriser votre investissement si vous prenez d’abord le temps de vous faire former. Avant de se spécialiser dans la vente des biens immobiliers, Robert Kiyosaki s’était fait former. Aujourd’hui, il représente l’un des hommes d’affaires les plus célèbres en matière de la vente des biens immobiliers. L’un des moyens de préserver vos actifs de la perte est de vous former avant d’investir. Pour savoir plus sur l’importance de la formation sur l’acquisition et la préservation de la richesse, relisez le deuxième secret de la richesse.
Lorsque vous désirez investir dans une entreprise par exemple, prenez le temps de lire les rapports annuels d’activités des cinq dernières années pour s’informer de l’état financier de l’entreprise et des cash-flows des cinq dernières années. Dans le cas où vous voulez mettre sur le marché un produit ou un service, il est judicieux de faire l’étude du marché à travers un prototype qui sera mis à la disposition de la clientèle et voir comment il est accueilli. Les observations et contributions de la clientèle doivent être prises en compte pour la fabrication du produit ou la mise en place du service.
Préserver vos actifs de la perte revient à réfléchir, à s’informer et à se faire former avant de vous procurer de tout ce qui est censé pour remplir la poche. N’oubliez surtout pas le principe de départ qui est de se faire remplir les poches en vue de s’assurer votre indépendance financière. Que vous le croyez ou pas, je suis pour ma part convaincu que vous êtes nés riches et dès lors que vous prendrez en main votre destinée, vous allez la façonner exactement à votre guise et vous mènerez une existence qui est la vôtre et que vous aurez choisie. A SUIVRE….

Cherchez plus près d’abord!

Je me suis assoupi hier en écoutant un audio que j’avais mis en mode répétition sur mon ordinateur. Quelques minutes après, quand je me suis réveillé, silence radio.
Je ne m’étais pas réveillé totalement, j’étais dans un état de mi-sommeil et je me suis rendu compte que l’audio ne jouait plus. Comment cela se peut ? L’ordinateur qui jouait l’audio, était toujours allumé, je pouvais voir sur l’écran le curseur du lecteur média qui bougeait signalant que la lecture continuait mais je ne pouvais pas l’entendre. Qu’est ce qui s’est passé ? Quelqu’un a-t-il coupé le volume quand je dormais ? Pour en avoir le cœur net, je me suis arraché alors à mon sommeil, était sur le point de me lever quand je me rendis compte que le son était toujours là. Le son est là. Ça ne s’est jamais arrêté. C’était devenu un des éléments qui m’ont bercé pour faciliter mon sommeil. Quand j’étais dans mon état de mi-sommeil, je l’écoutais, si bien que le son était devenu comme une partie de moi. Je ne le savais pas et je le cherchais. Je cherchais ce qui était déjà en moi. Je cherchais ce que j’avais déjà.
On a coutume de dire que tout ce que nous désirons est déjà à nous et qu’il s’agit de quelques recherches pour les avoir dans le monde physique. Cette expérience m’a amené à comprendre une vérité. Jésus disait, tout ce que vous demandez, croyez que vous l’avez reçu et vous le verrez s’accomplir (Marc 11 :24). Jésus nous demande d’avoir la foi, d’être conscient de la présence de l’invisible avant que l’invisible ne soit visible. Pas le contraire.

Septième secret de la richesse

Faites augmenter vos actifs
La route vers l’indépendance financière est régie par un code très simple pourtant méconnu de la plupart des gens. Le sixième secret vous dit de réduire vos dépenses mais ce septième secret vous oriente vers ce sur quoi vous devez maximiser vos dépenses. Si vous êtes d’avis avec moi que dépenser vous fait sortir de l’argent de votre poche, il y a des dépenses qui remplissent vos poches.
La notion fondamentale à mieux maîtriser à ce sujet est la différence entre actifs et passifs. Avant tout, expliquons chacun des thèmes. De façon simple, l’actif peut se définir comme tout ce qui apporte de l’argent dans votre poche. Par contre un passif est tout ce qui fait sortir de l’argent de votre poche.
Soyons plus pragmatique et prenons le cas par exemple de votre véhicule. Est-elle pour vous un actif ou un passif ? Supposons que vous avez acheté un véhicule à 3 millions F CFA. Il peut être aussi bien un passif comme un actif. Votre véhicule est un passif lorsqu’il fait sortir de l’argent de votre poche pour n’importe quelle raison. Il est un actif lorsqu’il vous fait rentrer de l’argent dans votre poche. Peut-être me demanderez-vous comment le véhicule peut vous faire rentrer de l’argent dans votre poche ? Pourtant beaucoup parmi vous savent bien qu’on peut acheter un véhicule et le confier à quelqu’un qui vous verse quotidiennement un montant donné. L’exemple du véhicule n’est qu’illustratif, le plus important pour ma part est de vous amener à faire clairement la différence entre les actifs et les passifs. Faites votre inventaire, asseyez-vous convenablement dans votre salon. Prenez un bic et un papier blanc. Regardez autour de vous et inscrivez sur le papier tout ce que vous avez acheté. Avec une bonne compréhension des passifs et actifs, vous vous rendrez compte que les différents éléments peuvent se classer en trois catégories :
1- Ceux que sont vous avez achetés, qui ne vous réclament rien et qui attendent patiemment la poubelle. Exemple : gravures, tableau d’art, guirlandes, jouets pour enfants, bijoux, pagnes, colliers, etc.….
2- Ceux que vous avez achetés, et qui réclament encore d’argent avant de rejoindre la poubelle. Exemple : Télévision, radio, appareils électroménagers, ventilateurs, moto, voiture, réfrigérateur, téléphone portables, lecteurs DVD, etc.….
3- Ceux que vous avez achetés, et qui remplissent votre poche en retour. Exemple : ordinateur, biens immobiliers et fonciers, moulins à maïs, réfrigérateur, moto, voiture, téléphone portables, etc.….
Vous constatez sans doute que certains éléments figurent aussi bien dans les catégories 2 et 3. Et bien cela dépend de ce pour quoi vous l’utilisez. Lorsque je prends le cas du réfrigérateur par exemple, si vous le disposez chez vous à la maison pour conserver vos machins, il est classé dans la catégorie 2. Mais lorsque vous le mettez dans votre poissonnerie pour conserver du poisson à vendre, il est classé dans la catégorie 3. Pareil pour votre téléphone portable. Si votre téléphone portable ne vous permet que de dire Allo ! Comment tu vas ? C’est juste pour te saluer, il est classé dans la catégorie 2. Mais lorsqu’il vous permet de décrocher des contrats et d’exercer votre profession, il est classé dans la catégorie 3 pareil pour votre ordinateur.

Je reviens à votre liste de tout à l’heure. Faites le point de combien d’éléments de la catégorie 3 vous avez listé. Votre situation actuelle n’est pas le plus important. Gardez cette liste par devers vous et chaque fois que vous achetez un nouvel effet, disposez-le dans sa catégorie. Mon objectif serait atteint lorsque volontairement, vous vous abstenez de l’achat de certains articles car vous aurez compris qu’ils seront directement classés dans la catégorie 1. Vous aurez également compris que les éléments de la catégorie 1 et 2 vous rendent de plus en plus pauvres. Peut-être vous pouvez donner l’impression d’être à l’aise (paré de bijoux) mais au fond et surtout à long terme votre vrai visage sera découvert au grand jour. Alors que les éléments de la catégorie 3 vous garantissent un avenir financier certain par le simple fait que même en dormant calmement chez vous, votre poche se rempli car vos actifs travaillent pour vous. N’oubliez surtout pas, vous n’êtes pas dans une course de vitesse, vous êtes dans une course d’endurance et, RENDEZ-VOUS AU SOMMET. A SUIVRE….

Sixième secret de la richesse

Contrôler vos dépenses
Vous entendez souvent parler de balance commerciale déficitaire ou excédentaire. La balance commerciale déficitaire est caractérisée par une supériorité des dépenses sur les recettes. Permettez-moi d’emprunter cette notion de balance commerciale pour vous demander si votre poche est déficitaire ou excédentaire. Je voudrais juste exprimer si vos dépenses surpassent vos recettes ou si c’est le contraire. Alors, pouvez-vous le savoir vraiment ?
Chers lecteurs, la seule manière de le savoir est de dresser la liste de toutes vos dépenses et de vos recettes sur une période donnée. Faites-le et vous serez surpris de tout ce que vous dépensez. Vous saurez ce qui vous consomme le plus d’argent. Vous ne pouvez réussir dans aucun domaine de la vie sans savoir votre situation initiale, ou votre point zéro ou encore votre point de référence. Cette première liste de vos dépenses et vos recettes vous aidera à savoir si vous dépensez plus que vous gagnez. Quel que soit le résultat, mon objectif est de vous amener à réduire considérablement vos dépenses.
La première action à mener est de faire la liste de vos prochaines dépenses. Inscrivez sur papier tout ce que vous acheter. Priorisez cette liste et indiquez en première position les achats dont vous ne pouvez vraiment vous en passez. Soyez le plus possible fidèle à votre liste de dépenses. Alors, avant tout achat, référez-vous à votre liste de dépenses. Avant d’ajoutez ce nouvel article à votre liste de dépenses, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de cela. Le premier avantage de cette technique est de vous aidez à ne plus acheter avec vos yeux, mais avec votre tête. Ce n’est pas ce que vous gagnez comme salaire ou rétribution qui déterminera votre avenir financier mais la façon dont vous gérez ce que vous gagnez. En 1923 au Edgewater Beach Hotel, Chicago, huit des plus riches hommes du monde se sont rencontrés. En ce moment ces hommes contrôlaient à eux seuls plus d’argent que le Gouvernement américain. Parmi eux, il y avait :
Le Président de la plus grande société mondiale d’acier Le Président de la plus grande société mondiale de gaz Le plus grand spéculateur de blé Le Président de la bourse de New York Un membre de cabinet du Président des Etats-Unis Le plus grand ‘’baissier’’ de Wall Street Le Chef du plus grand monopole mondial Le Président du plus grand établissement bancaire
Tout le monde convient avec moi que ces grandes personnalités mondiales ont découvert le secret de « comment gagnez de l’argent » et en ont réellement profité. Maintenant, voyons ensemble ce que ces icônes mondiales de la richesse sont devenues 25 ans après :
Le Président de la plus grande société mondiale d’acier, Charles Schwab a vécu 5 ans endetté avant de mourir ruiné.
Le Président de la plus grande société mondiale de gaz en Amérique du Nord, Howard Hopson était devenu fou.
Le plus grand spéculateur de blé, Arthur Cutton est mort à l’étranger insolvable. Le Président de la bourse de New York, Richard Whitny avait fini en prison. Le membre de cabinet de la Présidence des Etats-Unis, Albert Fall avait été gracié de la prison avant de mourir chez lui. Le plus grand ‘’baissier’’ de Wall Street, Jesse Livermore s’est suicidé Le Chef du plus grand monopole mondial, Ivar Krueger, s’est suicidé Le Président du plus grand établissement bancaire, Leon Fraser, s’est également suicidé.
Chacun de ces hommes a bien maîtrisé l’art de gagner de l’argent mais, il semble qu’aucun d’entre eux n’a appris l’art de dépenser de l’argent pour s’assurer une vie riche jusqu’à la fin de leur jour. Je vous rappelle encore que ce n’est pas ce que vous gagnez qui est le plus important, c’est comment vous gérez votre argent qui déterminera votre avenir financier. A SUIVRE….

Le Secret

Parfois les gens regardent ceux qui ont accompli de grandes choses et pensent que c’est trop grand ou trop loin pour être atteint, et cette pensée les empêche de chercher ce qu’ils désirent vraiment.
La bonne nouvelle, c’est qu’il y a un remède à cela.
Un chercheur se mit un jour en route pour trouver le secret qui permet de réaliser de grandes choses. En chemin, il arriva dans un village. Un village où un homme très fort pouvait soulever une énorme vache au-dessus de ses épaules, à la stupéfaction des gens qui se rassemblaient autour de lui. Quand on demandait comment il pouvait faire cela, les gens ne trouvaient pas de réponse. Ils disaient simplement : « C’est juste un homme fort ».
Mais le chercheur savait qu’il y avait plus que cela, et il fallait qu’il trouve ce que c’était. Alors il prit l’homme à part, et lui demanda ce qu’était son secret. Son exercice secret, son nutriment secret, ou sa technique secrète.
L’homme répondit « Je soulève cette vache chaque jour ici, au même endroit depuis qu’il est né, mais au début les gens ne s’en souciaient pas et ne me remarquaient même pas, parce qu’ils pensaient que le fait de soulever un petit veau n’était pas grand chose. » Les gens remarquent et se souviennent toujours des grands succès, mais ne remarquent pas ou ne se souviennent pas des petites étapes constantes entre les deux. Si vous voulez réaliser de grandes choses, les petites étapes représentent tout.
C’est comme cela que les avalanches commencent. Concentrez-vous sur une petite étape à la fois. Si les grands succès semblent être trop grands et paralysants, commencez modestement. Il n’existe aucune grande tâche qui ne puisse être divisée en petits bouts et en étapes faciles à atteindre. Si vous voulez être très riche, faites le premier pas vers une plus grande richesse. Si vous voulez avoir d’excellentes relations, concentrez-vous sur une chose que vous pouvez faire pour améliorer vos relations. Si vous voulez perdre 10 kilos, commencez par perdre le premier kilo, puis le suivant, et le suivant. Ne sous-estimez pas les petits pas, parce qu’ils représentent tout.
Ne vous attendez pas à passer de zéro à 130 km/heure en un clin d’œil. Commencez petit, et grandissez graduellement.

Un jour j’ai vu un petit…

Un jour j’ai vu un petit garçon assis devant un piano, en essayant en vain de faire jaillir une harmonie du clavier; et j’ai vu qu’il était affligé et piqué au vif par son incapacité à jouer de la musique. Je lui ai demandé la cause de sa vexation, et il répondit, « je peux sentir la musique en moi, mais je ne peux la faire jaillir avec mes mains. » Wallace Wattles