Méditation

THOMAS EDISON

     Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration.

Thomas Edison

Publicités

Vos objectifs

Le 1er juin 2012, j’ai publié un article intitulé « Un monde en trois » dans lequel je démontrais le fait qu’il existe trois types de personnes qui se côtoient dans le monde mais qui sont « chacun  dans son monde ». Monsieur Bruno de Vivre Riche l’un de mes lecteurs a laissé le commentaire suivant :

« Pour nommer tes catégories autrement :
1. Les moutons contents de leur sort
2. Les intellos parisiens prodigueurs de conseils qu’ils ne suivent pas
3. Les âges actifs »

Il conclut en disant : « Mais tout ça est un peu réducteur… Car je crois que tous marchent à leur rythme et selon leurs moyens sur le chemin de la vie… La seule question à se poser est : où est-ce que je veux aller sur ce chemin ? ».

C’est pour répondre à la question que j’ai décidé de vous rédiger un article sur les caractéristiques de VOS OBJECTIFS.

Le voyage de 100 mille kilomètres commence par un pas. Tout ce que je sais jusqu’alors est qu’un voyage comporte deux parties : le départ et la destination. Pouvait-il y avoir un voyage sans destination ? Un bon monsieur aurait pris la décision un jour de partir en aventure sans aucune destination et sans aucun but précis. Bizarre n’est pas ? C’est pourtant ce à quoi peut ressembler une vie sans objectifs.

Je sais par expérience que vous vous fixez des objectifs. Parce que je n’ai pas encore rencontré jusque-là quelqu’un qui voyage et qui ne sais pas où il va. Je parle bien de quelqu’un de «normale», qui possède tous ses sens. Mon objectif à ce sujet est de vous aider à mieux formuler vos objectifs afin de CREER ET DE VIVRE LA VIE QUE VOUS MERITEZ.

Je récapitule en ces termes : TOUT  CE QUE VOUS PREVOYEZ DE FAIRE EST POUR VOUS UN OBJECTIF. Alors, quelles doivent être les caractéristiques vos objectifs ?

1-      Vos objectifs doivent être précis, mesurables

Avoir beaucoup d’argent par exemple est un objectif vague, non précis. Vous devez être aussi précis que possible afin de d’exprimer EXACTEMENT ce que vous voulez. Vous pouvez vous fixer comme objectif d’épargner $500 million par exemple. Dans la formulation de votre objectif, la question commençant par l’adverbe de quantité « combien » doit trouver sa réponse. Combien de chemises voulez-vous acheter au cours du mois ? Combien voulez-vous gagner à la fin de chaque mois ? Combien … ?

2-      Vos objectifs doivent être réalisables dans le temps

Je vais effectuer un voyage l’année prochaine est également vide de précision. Dans quel pays voulez-vous rendre ? Quel mois, quel jour ? Faites les recherches sur les vols d’avions vers ce pays, l’heure à laquelle les avions décollent, les escales… Au lieu de « Je voyage l’année prochaine », vous pouvez écrire « Le 25 juin 2014, je voyage sur New York à 23H00 ».

Comme je vous l’avais dit dans mes précédant articles, à chaque début d’année je définis mes objectifs pour l’année qui s’annonce. Ainsi au début de cette année 2013, voici l’un de mes objectifs. Je vous le livre tel que formulé : « I welcome and take care of my lovely baby » ce qui peut signifier à peu près « J’accueille et je prends soin de mon charmant bébé ».  Je dois vous préciser qu’au moment où je formulais l’objectif, mon épouse était enceinte de 31 semaines c’est-à-dire près de 8 mois. Je dois aussi vous avouer qu’elle est primipare c’est-à-dire c’est notre premier enfant. Le mois de janvier a passé, la grossesse a fermé donc les 9 mois d’âge. Le 18 février, je méditais mes objectifs (sur feuille blanche collée au chevet de mon lit) quand je me suis rendu compte que mon objectif 3 manquait de précision. J’ai donc pris un crayon qui était à portée de main et j’ai ajouté « in february 2013 » soit en français « en février 2013 ». L’objectif devient alors « I welcome and take care of my lovely baby in february 2013». Une semaine après, le 25 février 2013 mon épouse a accouché d’un charmant garçon à 17H45. Est-ce un hasard ? Pas pour moi ! Je ne sais pas pour vous mais je crois qu’un objectif bien formulé reçoit les grâces et les bénédictions de la Providence.

3-      Vos objectifs doivent être réalistes

Je suis un disciple  du Think Big Attitude qui veut qu’on rêve grand et qu’on voit TOUT EN GRAND. Cependant, je dois vous suggérer d’être réaliste dans la formulation de vos objectifs. Apprendre à écrire et à parler couramment le chinois en un mois semble irréaliste, ou gagner le Ballon d’Or l’année prochaine sans être un footballer professionnel semble utopique. Je soutiens que vous pouvez avoir ou devenir TOUT ce que VOUS VOULEZ dans la vie. Mais vous devez intégrer le PARAMETRE TEMPS qui est très crucial et qui vous demande la patience et la persévérance afin d’atteindre vos objectifs. Lorsque vous formulez des objectifs irréalistes, cela peut vous décourager et vous détourner de ce que vous voulez vraiment.

4-      Vos objectifs doivent être quotidiens

« Parler couramment l’Anglais avant décembre 2011 » fut pour moi un objectif. Si aujourd’hui cet objectif est réalisé c’est parce que CHAQUE JOUR JE FAISAIS QUELQUE CHOSE POUR L’ANGLAIS. Vos objectifs doivent être déclinés par mois, par semaine puis par jour. Vous devez travailler chaque jour pour la réalisation de vos objectifs. Pour y arriver, vous avez juste besoin d’un planning journalier dans lequel vous insérez tout ce que vous prévoyez faire dans la journée. C’est ainsi que vous incluez vos objectifs journaliers. Vous devez travailler CHAQUE JOUR pour la réalisation de vos objectifs.

5-      Vos objectifs doivent être à portée de vue

Mes objectifs sont affichés dans mon salon, ma chambre à coucher et même dans ma salle de bains. Dans mon salon vous voyez mes objectifs à travers les tableaux d’art et les gravures, dans ma chambre à coucher, au chevet de mon lit est affichée la liste de mes objectifs pour 2013, et dans ma salle de bain,  vous avez collées au mur des feuilles de papier sur lesquelles sont imbriquées des images me rappelant mes objectifs. Je dois être en parfaite harmonie et en méditation permanente avec CE QUE JE VEUX DE LA VIE. Je vous assure que cela vous imprime une ardeur irréprochable et vous motive en permanence. Cette pratique vous permet de faire passer vos objectifs de la partie consciente de votre  cerveau à votre Inconscient, la partie de votre cerveau qui vous fait agir sans se poser de question, sans réfléchir. Une fois vos objectifs atteignent cette partie, vous allez commencer à agir chaque seconde en vue de l’accomplissement de vos rêves et ceci sans vous poser de questions. FAITES L’EXPERIENCE ET FAITES-MOI SAVOIR VOS IMPRESSIONS à travers vos commentaires!

Vous êtes un Leader

L’apôtre Paul s’est entouré de gens qui étaient prêts à travailler pour lui (Rom 16 : 3-4). Tertius a enregistré puis transcrit  les pensées de Paul, nous pouvons donc les lire aujourd’hui. Nous tous connaissons Timothée, mais connaissez-vous Gaïus ? … Il est mon hôte et il sert comme l’hôte de toute l’église… (Rom 16 :23). Bon nombre parmi eux sont restés inconnus du grand monde et tout ce qu’ils produisent comme travail se lisait à travers Paul… Malheureusement, lorsque certains leaders arrivent au sommet, ils s’évertuent à récriminer les autres. Ils jouent au ‘’grand roi’’ à cause de l’immaturité, de la compétitivité et de l’insécurité.  Cela peut marcher quelques temps mais ne peut durer longtemps. A ce sujet, voici un exemple. Recruté en tant qu’agent contractuel j’ai été posté sous un patron pas du tout facile. J’ai espéré de lui un management qui n’avait pas été au rendez-vous. Il faisait montre d’une telle fierté qui l’empêchait de respecter et de considérer ses collaborateurs. Les collaborateurs sont traités avec une arrogance déconcertante. Naturellement, nous ne l’apprécions pas. Mais ça n’a pas duré, quelques mois plus tard il a été affecté à un poste moins influent où il n’a aucun collaborateurs directs. Ce fut un jubilé lorsqu’on avait appris la nouvelle. Rien n’a été organisé pour son départ, même pas un petit cadeau !

Lorsque votre objectif est de déprécier les autres, vous gaspillez votre temps et votre énergie.  En outre, vous pensez que ceux que vous traitez de la sorte, vous rendront le revers de la médaille. C’est une façon misérable de mener sa vie et ce n’est pas facile pour ceux qui sont appelés à travailler avec vous. Jules Ormont disait que « Un grand leader ne se met jamais au dessus de ses sujets, sauf pour porter la responsabilité ». Si vous êtes à une position de leader, ne vous référez pas à votre titre pour convaincre les gens de vous suivre. Construisez les relations, gagnez des gens à votre cause. La compétition ne fait pas partie du jeu. Il y a de cela quelques années trois grands musiciens à savoir José Carreras, Placido Domingo et Luciano Pavarotti faisaient ensemble  leur ascension dans l’univers musical. Lorsqu’un reporter essayait de savoir s’il n’y avait pas de rivalité parmi les superstars, Domingo dit : « Non, vous ne pouvez pas être des rivaux lorsque vous êtes ensemble pour produire la musique ». Tel est également votre cas, quel que soit le domaine dans lequel vous intervenez, considérez que vous êtes ensemble avec vos sujets pour produire la musique et vous y gagnerez beaucoup car vous savez que le plus petit élément de votre système est important et doit jouer sa partition pour l’atteinte du résultat global. Enfin, soyez ouvert aux innovations, apprenez de vos erreurs et sachez que seul celui qui est inactif ne fait pas d’erreurs. Ne jetez pas l’éponge et ne fuyez pas votre responsabilité, VOUS ETES UN LEADER, celui sur qui les autres comptent pour atteindre leurs objectifs. Écoutez les autres, accepter la contradiction et CONDUISEZ VOTRE PEUPLE. N’oubliez surtout pas « le plus grand de tous est celui qui est prêt à servir les  autres ».

Méditation

La vie est une grande voie abob marletvec beaucoup de signes. Donc pendant que vous circulez, ne vous bourrez pas l’esprit. Libérez-vous de la haine la méchanceté et la jalousie.

N’abandonnez pas vos idées et transformez vos rêves en réalité. Levez-vous et vivez !

Bob Marlet

 

Ne doutez point

Pourquoi faisons-nous si tant l’expérience du doute ?

1-      Parce que le doute nous permet de nous sentir en sécurité.bible image

Nous ne voulons pas échouer, être blessé ou contredit, donc de façon inconsciente, notre raisonnement nous suggère : « c’est mieux de ne pas croire afin de minimiser tes attentes, tu ne seras pas déçu ». Mais finalement, vous êtes déçu n’est-ce pas ? Pourquoi ? A cause de vos doutes.

2-        Parce que le doute vient facilement. 

Le matin au lever on ne se dit pas «  aujourd’hui je vais douter de Dieu ». En réalité, le doute vient combler un vide, lorsque nous ne prenons pas la bonne décision… La foi vient par écoute de la parole de Dieu (Rom10 :17). Si vous ne nourrissez pas votre esprit de la parole de Dieu, vous serez constamment assailli de doutes.

3-      Parce que ceux qui doutent sont plus nombreux autour de nous.

Les gens qui nous entourent vivent dans le désespoir et les difficultés, laissant la porte ouverte au doute. Vous êtes exposés aux conseils et orientations inspirés du doute et plus facilement vous êtes acquis à la cause. Vous doutez aussi comme eux.

4-      Parce que le doute est contagieux.

Le doute peut se contaminer aussi facile que le rhume et ceci par les mots. La Bible dit « vous êtes pris au piège de vos propres mots » (Prob 6 :2). Les mots que vous prononcez vont vous fortifier vous décourager, augmenter votre foi ou la rabaisser. Par exemple, au lieu de dire « que pourrais-je faire » dites « par la grâce de Dieu, je peux y arriver », ou lieu de dire « je n’ai aucune idée » dites « ce n’est pas trop grand pour Dieu » ou encore au lieu de « c’est affreux » dites « c’est une expérience pour apprendre ». Les mots sont puissants. Pour quitter plus vite le doute pour la foi, commencez à éliminer de votre vocabulaire les mots qui ne trouvent pas leur fondement dans la parole de Dieu.