Téléchargez gratuitement le livre « L’homme est ce qu’il pense »

J’ai décidé de partager avec vous mes livres électroniques (Ebooks) sur le développement personnel et la gestion des finances personnelles. Je me suis donc mis à rassembler mes ebooks. J’ai dénombré à ce jour 197 ebooks (dont 87 en français) que je désire vous offrir gracieusement.

Le principe est simple, je donne le premier livre aujourd’hui. Lorsque j’enregistre 5 commentaires des gens qui ont lu ce livre, j’offre le second livre et ainsi de suite. Donc si vous le téléchargez, vous devez le lire. Le premier livre que je vous ai choisi est « L’homme est ce qu’il pense » de James Allen.

Téléchargez gratuitement le livre « L’homme est ce qu’il pense » de James Allen.

7 COMPLOTS SUR L’ARGENT PRESENTES COMME SAGESSE FINANCIERE

Devenir riche requiert de la connaissance, une certaine façon de penser, d’agir, une relation saine avec l’argent. Cette certaine façon de penser semble être monopolisée par un petit groupe de personne qui prend le soin de le transmettre à sa descendance. Est-ce normal que seulement 1% de la population mondiale possède 66% de toutes les richesses de la terre ?

Nous avons fait l’objet des siècles durant, d’un lavage de cerveau qui maintient la plupart des gens dans la pauvreté. Voici 7 complots les plus répandus sur l’argent.

Complot n°1 : « Va à l’école »

Pendant des siècles et peut être pour longtemps encore, aller à l’école est perçu comme le moyen le plus sûr de réussir sa vie. ‘’L’école = succès’’ est une arnaque, un mensonge pour préparer de potentiels pauvres prêts à sauter sur le prochain offre d’emploi et vivre stressés le reste de leur vie. Aller à l’école ne vous apprend rien lorsqu’il s’agit d’intelligence financière. Ceci ne signifie pas que je suis contre l’instruction, mais l’éducation de base est largement suffisante. Au cas où vous désirez être un juriste, un docteur, un enseignant…, et bien, vous aurez besoin d’aller loin dans les études… pour grossir le lot des gens de la classe moyenne !

Complot n°2 : « Trouve-toi un travail »

La problématique de l’emploi a atteint de nos jours une ampleur inquiétante. Etant conditionnés à travers l’école qu’il faut trouver un job à la fin de leur formation, des centaines de millions de jeunes à la sortie de l’université n’ont qu’une seule idée en tête : « trouver du travail ». Vous vous trouvez en face des jeunes bardés de diplômes mais qui n’ont aucune confiance en leur propre capacité à démarrer une affaire et créer de la valeur ajoutée. Il ne peut en être autrement : « On leur a rabattu les oreilles, des années durant, qu’il faut qu’ils trouvent un job pour réussir ».

Conséquence : Les gens sont prêts à tout pour un travail. Ils acceptent même un salaire ridicule, pourvu qu’ils sortent le matin et reviennent le soir espérant qu’un jour, leur situation financière va s’améliorer. Il y en a même qui se suicident parce qu’ils n’ont toujours pas trouvé un job. Quelle tragédie !

Complot n°3 : « Travaillez dur »

On nous a longtemps fait croire qu’il faut travailler dur et pendant longtemps pour gagner plus d’argent. C’est un mensonge, « si tu travailles dur, tu seras récompensé ». En d’autres termes « tu gagneras plus d’argent ». Il ne s’agit pas de travailler dur pour gagner plus d’argent. La richesse est un mode de pensée. Les riches ne travaillent pas pour l’argent. Ils laissent l’argent travailler pour eux. Cessez de travailler dur pour les autres et commencez par travailler intelligemment pour vous-même.

Complot n°4 : « Vivez en dessous de vos moyens »

Les spécialistes en finances personnelles recommandent avec insistance qu’il ne faut pas dépenser plus d’argent qu’on en gagne. C’est justement une façon de penser du pauvre. Cela signifie que vous fixez votre niveau financier et qu’ensuite vous faites tout en vous privant de ceci ou de cela pour ne pas franchir votre limite. Cette voiture, je ne peux pas me l’acheter, une telle maison, je ne pourrai pas la construire… Le riche au contraire définit ce dont il a besoin, ce qu’il veut réaliser et ensuite, réfléchis à y arriver. Ceci a parfaitement marché pour moi au cours de l’année passée (2014), j’ai littéralement doublé mon revenu annuel.

Complot n°5 : « Epargnez sur le long terme »

Les banques, les sociétés d’assurances ne perdent pas une seconde à expliquer les bienfaits de l’épargne. Elles encouragent les gens à y déposer leur argent en toute sécurité. Mais sachez une fois pour toute que l’argent n’est pas fait pour rester au repos. L’argent doit circuler car au repos l’argent se déprécie. Je ne vous parle pas d’épargne mensuelle, annuelle ou sur une courte durée juste pour rassembler l’argent dont on a besoin et l’investir. Mais les épargnes de 20 ans ou 30 ans vous rapportent beaucoup moins que vous l’imaginez. Investissez votre argent et laissez votre argent travailler pour vous.

Complot n°6 : « Votre maison est un actif »

Faux. La maison où vous vivez n’est pas un actif pour vous, elle ne fait que sortir de l’argent de votre poche. Avoir sa maison est présenté jadis comme un actif. Conséquence : les gens en construisent de plus en plus grandes et de plus en plus belles. Certains construisent même des maisons si grandes qu’ils sont incapables d’en assurer l’entretien. Votre maison est pour vous un passif. Vous devez lui payer les taxes, l’impôt, assurer son entretien… La maison qui n’est pas un passif est celle que vous avez mise en location et dont les frais de location dépassent les charges liées à l’entretien et au fisc.

Complot n°7 : « Méfiez-vous des dettes »

Il s’agit d’un mode de pensée divulgué et enseignée pour maintenir la grande masse dans l’ignorance financière totale : « Va à l’école, obtient un grand diplôme, trouve toi un job, travaille dur, décroche un gros salaire, épargne de l’argent pour ta retraite et, méfie-toi des dettes ». En ce qui concerne les dettes, il faut savoir qu’il y en a de bonne et de mauvaise.

Les mauvaises dettes vous rendent encore plus pauvres. Ce sont des dettes utilisées pour se procurer des passifs : cartes de crédit, motos, voitures etc… Les bonnes dettes vous rendent plus riches, ce sont celles dont vous vous servez pour acheter des actifs comme par exemple des prêts pour investir dans l’immobilier, ou pour acheter des matériels et équipements de votre business sur lequel vous avez un retour sur investissement.

 

L’impossibilité de 30 ans devenue possible en seulement 8 mois.

Je me suis toujours demandé comment se fait-il que les gens travaillent pendant trente pour n’être capable de se construire une demeure que dans les cinq dernières années de leur carrière ? Le constat est presque général. Vous voyez les gens travailler pendant toute leur vie pour ne construire que de petites cabanes au soir de leur vie. La question était toujours vive dans ma tête quand un vieil ami, un enseignant proche de la retraite me conta l’histoire d’un de ses collègue que j’appellerai Monsieur Hector.
Monsieur Hector a travaillé pendant trente ans sans se construire une maison et sans même s’acheter une parcelle de terrain. Pas une seule. Il a toujours vécu en location dans la même maison depuis plus de douze ans. Son collègue qui me conta l’histoire avec le même salaire s’est construit un duplex, a des investissements, dont une entreprise de fourniture de consommables de bureaux parallèlement à son travail, a une voiture et une moto et des enfants qui font de hautes études. Monsieur Hector a toujours vécu modestement sans pouvoir s’offrir une vie décente ni pour lui ni pour ses enfants. Il s’était approché de sa retraite sans s’en rendre compte et ne savait même pas comment se construire une maison. Quand son propriétaire apprit que le plus vieux de ses locataires n’avait plus que huit mois pour se rendre à la retraite, il décida de prendre les taureaux par les cornes. Il invita notre ami et lui donna un préavis de 8 mois afin de se trouver une autre maison car dit-il « Je ne loue pas ma maison aux retraités ».
Le vieux Hector se trouvait face à lui-même. Il ne savait plus que faire. Comment réaliser en huit mois ce qu’il n’a pas pu faire en trente ans ? Ou doit-il trouver un autre propriétaire qui loue aux retraités ? Avec le feu aux fesses, il s’est réveillé, il a fait fonctionner ses méninges, a remué ciel et terre, et comment je ne sais pas, mais s’est acheté une parcelle de terre, et a construit un abri pour lui et sa famille.
La raison qui fait que les gens travaillent toute une vie sans se construire une maison ou se le faire le soir de leur carrière est la même raison pour laquelle la plupart des gens (les fonctionnaires surtout) finissent pauvres. Cette raison est unique mais peut s’exprimer différemment : L’incapacité à apprécier le temps. La bible dit « Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse ». Souvent les gens se regardent dans le miroir et dans leur futur et se disent, je suis encore jeune, il reste encore du temps, j’ai encore 20 ans de service, etc. si vous ne comptez pas vos jours, comme l’a prié David, vous ne pourrez pas utiliser de sagesse afin de savoir qu’il se fait tard, et c’est maintenant qu’il faut agir. N’attendez pas que les choses se corsent, ou que le temps soit favorable, il ne sera jamais, agissez maintenant.
Vous réussirez !