7 COMPLOTS SUR L’ARGENT PRESENTES COMME SAGESSE FINANCIERE

Devenir riche requiert de la connaissance, une certaine façon de penser, d’agir, une relation saine avec l’argent. Cette certaine façon de penser semble être monopolisée par un petit groupe de personne qui prend le soin de le transmettre à sa descendance. Est-ce normal que seulement 1% de la population mondiale possède 66% de toutes les richesses de la terre ?

Nous avons fait l’objet des siècles durant, d’un lavage de cerveau qui maintient la plupart des gens dans la pauvreté. Voici 7 complots les plus répandus sur l’argent.

Complot n°1 : « Va à l’école »

Pendant des siècles et peut être pour longtemps encore, aller à l’école est perçu comme le moyen le plus sûr de réussir sa vie. ‘’L’école = succès’’ est une arnaque, un mensonge pour préparer de potentiels pauvres prêts à sauter sur le prochain offre d’emploi et vivre stressés le reste de leur vie. Aller à l’école ne vous apprend rien lorsqu’il s’agit d’intelligence financière. Ceci ne signifie pas que je suis contre l’instruction, mais l’éducation de base est largement suffisante. Au cas où vous désirez être un juriste, un docteur, un enseignant…, et bien, vous aurez besoin d’aller loin dans les études… pour grossir le lot des gens de la classe moyenne !

Complot n°2 : « Trouve-toi un travail »

La problématique de l’emploi a atteint de nos jours une ampleur inquiétante. Etant conditionnés à travers l’école qu’il faut trouver un job à la fin de leur formation, des centaines de millions de jeunes à la sortie de l’université n’ont qu’une seule idée en tête : « trouver du travail ». Vous vous trouvez en face des jeunes bardés de diplômes mais qui n’ont aucune confiance en leur propre capacité à démarrer une affaire et créer de la valeur ajoutée. Il ne peut en être autrement : « On leur a rabattu les oreilles, des années durant, qu’il faut qu’ils trouvent un job pour réussir ».

Conséquence : Les gens sont prêts à tout pour un travail. Ils acceptent même un salaire ridicule, pourvu qu’ils sortent le matin et reviennent le soir espérant qu’un jour, leur situation financière va s’améliorer. Il y en a même qui se suicident parce qu’ils n’ont toujours pas trouvé un job. Quelle tragédie !

Complot n°3 : « Travaillez dur »

On nous a longtemps fait croire qu’il faut travailler dur et pendant longtemps pour gagner plus d’argent. C’est un mensonge, « si tu travailles dur, tu seras récompensé ». En d’autres termes « tu gagneras plus d’argent ». Il ne s’agit pas de travailler dur pour gagner plus d’argent. La richesse est un mode de pensée. Les riches ne travaillent pas pour l’argent. Ils laissent l’argent travailler pour eux. Cessez de travailler dur pour les autres et commencez par travailler intelligemment pour vous-même.

Complot n°4 : « Vivez en dessous de vos moyens »

Les spécialistes en finances personnelles recommandent avec insistance qu’il ne faut pas dépenser plus d’argent qu’on en gagne. C’est justement une façon de penser du pauvre. Cela signifie que vous fixez votre niveau financier et qu’ensuite vous faites tout en vous privant de ceci ou de cela pour ne pas franchir votre limite. Cette voiture, je ne peux pas me l’acheter, une telle maison, je ne pourrai pas la construire… Le riche au contraire définit ce dont il a besoin, ce qu’il veut réaliser et ensuite, réfléchis à y arriver. Ceci a parfaitement marché pour moi au cours de l’année passée (2014), j’ai littéralement doublé mon revenu annuel.

Complot n°5 : « Epargnez sur le long terme »

Les banques, les sociétés d’assurances ne perdent pas une seconde à expliquer les bienfaits de l’épargne. Elles encouragent les gens à y déposer leur argent en toute sécurité. Mais sachez une fois pour toute que l’argent n’est pas fait pour rester au repos. L’argent doit circuler car au repos l’argent se déprécie. Je ne vous parle pas d’épargne mensuelle, annuelle ou sur une courte durée juste pour rassembler l’argent dont on a besoin et l’investir. Mais les épargnes de 20 ans ou 30 ans vous rapportent beaucoup moins que vous l’imaginez. Investissez votre argent et laissez votre argent travailler pour vous.

Complot n°6 : « Votre maison est un actif »

Faux. La maison où vous vivez n’est pas un actif pour vous, elle ne fait que sortir de l’argent de votre poche. Avoir sa maison est présenté jadis comme un actif. Conséquence : les gens en construisent de plus en plus grandes et de plus en plus belles. Certains construisent même des maisons si grandes qu’ils sont incapables d’en assurer l’entretien. Votre maison est pour vous un passif. Vous devez lui payer les taxes, l’impôt, assurer son entretien… La maison qui n’est pas un passif est celle que vous avez mise en location et dont les frais de location dépassent les charges liées à l’entretien et au fisc.

Complot n°7 : « Méfiez-vous des dettes »

Il s’agit d’un mode de pensée divulgué et enseignée pour maintenir la grande masse dans l’ignorance financière totale : « Va à l’école, obtient un grand diplôme, trouve toi un job, travaille dur, décroche un gros salaire, épargne de l’argent pour ta retraite et, méfie-toi des dettes ». En ce qui concerne les dettes, il faut savoir qu’il y en a de bonne et de mauvaise.

Les mauvaises dettes vous rendent encore plus pauvres. Ce sont des dettes utilisées pour se procurer des passifs : cartes de crédit, motos, voitures etc… Les bonnes dettes vous rendent plus riches, ce sont celles dont vous vous servez pour acheter des actifs comme par exemple des prêts pour investir dans l’immobilier, ou pour acheter des matériels et équipements de votre business sur lequel vous avez un retour sur investissement.

 

Où va votre argent?

Dans quoi mettez-vous votre argent ou dans quoi investissez-vous ?

Il est important que vous sachiez ce qui fait vider votre porte-monnaie. Pour certains c’est les femmes pour d’autres c’est l’alcool, pour d’autres encore c’est la cigarette, les vêtements, les chaussures, l’immobilier, les cadeaux. D’aucun vous diront leur argent est dépensé sur leurs enfants, leur femme, leur mari etc…

A vous, qui me lisez en ce moment, je vous pose la question : OU VA VOTRE ARGENT ?

Il est vrai que pour beaucoup à la fin du mois, vous touchez de l’argent. Mais quelques jours après, l’argent n’est plus là, l’argent a été dépensé tout simplement. Malheureusement le plus grand nombre des gens ne savent pas exactement dans quoi ils mettent leur argent. C’est tragique.

Il est temps de s’arrêter un moment et de répondre à cette question, votre indépendance financière en dépend. Où va votre argent ?

Comment pouvez-vous trouver la réponse appropriée à cette question ?

Il vous suffit d’enregistrer durant une période précise (un mois, deux ou une année entière) toutes les dépenses que vous avez effectuées. Ensuite vous faites le point et vous verrez clairement vos postes de dépenses des plus minimes aux plus importants. Vous serez étonnés de vous rendre compte qu’il y a certaines de vos dépenses que je qualifie d’inutiles. Vous pouvez donc revisiter avec un œil critique vos dépenses. A ce sujet, vous pouvez trouver de précieuses ressources dans mon livre Osez Décidez Devenez Riche

Une fois que vous savez ce qui absorbe votre argent, vous allez donc répondre aux deux questions suivantes :

1- Qu’avez-vous acquis à partir de vos postes de dépenses les importants ?

2- Est-ce que ces propriétés constituent pour vous des actifs ou des passifs ?

Si vous ne pouvez pas bien gérer le peu que vous gagnez aujourd’hui, vous ne pourrez pas vivre l’abondance dont vous rêvez. L’abondance résulte de la gestion durable et efficiente de la rareté. Une fois encore lisez mon livre Osez Décidez Devenez Riche pour attiser votre intelligence financière et mieux gérer vos finances personnelles.

Un moyen simple pour contrôler vos dépenses

L’homme est par nature unMoney excellent dépensier. On a tellement de besoins à satisfaire. On achète ci, on achète ça, presque tous les jours l’argent sort de votre poche et rares sont ces jours où vous ne dépensez rien. Pourquoi devez-vous vous préoccuper de vos dépenses ?

Il est fondamental de savoir combien vous dépensez car c’est dans le contrôle des dépenses que réside à mon avis le plus grand secret de l’indépendance financière.

En 1923, dans le ‘’Edgewater Beach Hotel’’ de Chicago, se réunissaient les huit financiers les plus riches du monde. Ces huit financiers contrôlaient en ce moment plus d’argent que le Gouvernement des Etats-Unis. Ce sont :

Le président de la plus grande Société d’acier

Le président de la plus grande Société de gaz de l’Amérique du Nord

Le plus grand spéculateur de blé

Le président de la bourse de New York

Un membre de cabinet du Président des Etats-Unis

Le plus grand baissier de Wall Street

Le premier monopole mondial

Le président de la banque internationale d’investissement.

Nous pouvons aisément admettre qu’il s’agit d’un groupe des plus riches personnes sur la terre ou tout au moins des gens qui ont maîtrisé le secret de ‘’gagner de l’argent’’.

Maintenant, voyons ce que sont devenus ces messieurs 25 ans plus tard.

Le président de la plus grande société d’acier, Charles Schwab a été débiteur pendant cinq ans et est mort sans le sou.

Le président de la plus grande Société de gaz de l’Amérique du Nord, Howard Hopson a fini insensé.

Le plus grand spéculateur de blé, Arthur Cutton,  est mort à l’étranger, insolvable.

Le président de la bourse de New York, Richard Whitny a fini en prison.

Le membre de cabinet du Président des Etats-Unis, Albert Fall a été gracié de la prison, il mourait donc à la maison.

Le plus grand baissier de Wall Street, Jesse Livermore s’est suicidé.

Le premier monopole mondial, Ivar Krueger s’est suicidé.

Le président de la banque internationale d’investissement, Leon Fraser s’est aussi suicidé.

Vous pouvez facilement remarquer que ces huit gens qui avaient des fortunes auparavant ont tous fini insolvables seulement 25 ans après.

Ce n’est donc pas combien vous gagnez aujourd’hui qui est le plus important. Ce qui importe c’est combien vous arriver à ‘’mettre de côté’’ pour vos derniers jours. Et pour ce faire vous devez prendre le contrôle de vos dépenses. Sinon, vous finirez sans un sou ou sur l’aide sociale…

Je me propose donc de partager avec vous une technique simple que j’utilise pour voir claire dans mes dépenses. Ce n’est rien de compliqué, tout le monde peut le faire. Il s’agit simplement d’enregistrer  toutes vos dépenses. Au départ j’enregistrais mes dépenses dans un carnet de notes. Mais j’avoue que ce n’est pas si facile de revenir noter tout ce que je dépensais. Je dois aussi vous confesser que par la grâce de Dieu à partir de ces trois derniers mois, mon revenu mensuel a doublé et comme vous le savez notre nature humaine nous pousse à dépenser plus lorsque notre revenu augmente. Comme le carnet de notes ne me marchait pas trop, j’étais passé à mon laptop. Mais j’ai l’impression que c’est un peu difficile car il faut revenir à la maison ou au bureau avant de reporter les dépenses. Finalement j’ai  trouvé la solution qui a marché pour moi. J’enregistre mes dépenses sur mon téléphone portable. Au fur et à mesure que j’effectue une dépense, il me suffit de sortir mon portable pour l’enregistrer. Ce dernier a une bonne capacité et cela me rend la tâche facile.

L’enregistrement de mes dépenses m’amène à les réduire au maximum. Le simple fait de savoir que cette dépense sera enregistrée me pousse à débourser le juste nécessaire car au bilan, je vois clairement là où j’ai fait des excès de dépenses et de façon spontanée cela se corrige le mois suivant. Si c’est le portable qui a marché pour moi, ce peut être autre chose pour vous mais n’oubliez pas le principe : Ne dépensez pas votre argent sans contrôle et peu importe combien vous gagnez, vous pouvez vous organiser et finir joyeux ce court voyage sur la terre. Faites moi savoir si une autre technique a marché pour vous. A votre indépendance financière !

Débarassez-vous de vos dettes

Un ami m’a posé une question tout récemment que j’ai trouvé assez intéressant. Peut-on vivre sans dettes ? Ma réponse est sans ambages. On peut vivre débarrassé de toutes sortes de dettes à jamais. Mais soyons clairs, c’est vous qui devez le faire. Si vous espérez une somme importante qui va vous tomber dessus pour payer vos dettes ou si vous espérez gagner ou loto avant de payer de dettes, je peux vous assurez que vous allez demeurez là encore longtemps.
La Bible nous dit celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête. Je ne pense pas que votre vœu est de rester esclave en plus d’être pauvre. Tant qu’on y est pourquoi ne pas mettre en place maintenant après avoir lu cet article un plan personnel de remboursement de vos dettes et de création de la richesse. C’est un concept que j’ai créé récemment pour me libérer de mes dettes, et si çà a pu marcher pour moi, je ne trouve pas de raisons pour que çà ne marche pas pour vous. Voici le plan en 7 étapes :
1-    Faites un inventaire de toutes vos dettes. Je ne suis presque sur que si je vous demande combien sont vos dettes, vous aurez besoin de calculez avant de me répondre. C’est bien normal, mais il faut que ça change. A partir de maintenant que vous êtes en train de prendre la décision de payer vos dettes et de vivre l’indépendance financière vous devez connaitre le montant de vos dettes en tête comme vous connaissez le numéro de votre plaque d’immatriculation. Faites le point. Enumérez toutes les dettes, et faites vous une idée exacte du montant, tout commence par là.
2-    Faites le point de toutes vos sources de revenus. Ici, il s’agit de faire la somme de vos revenus sûrs, comme votre salaire, vos dividendes, les revenus issus de divers investissements, bref, les revenus que vous espérez sur une base régulière.
3-    Combien vous reste-il ? Après avoir déduit les diverses charges nécessaires, voyez combien vous reste-il. Si il vous reste quelque chose, passez à l’étape 5 mais dans le cas où il ne vous reste rien ou dans le cas où vous dépensez plus que vous ne gagnez, il vous faut diminuez vos dépenses.
4-    Diminuez vos dépenses. Je vous vois en train de fuir. Dites-moi, est ce que vous voulez vraiment payer vos dettes et vivre une vie riche ? Ou voulez-vous demeurez l’esclave de votre banquier ? Si vous dépensez plus que vous ne gagnez, il va falloir diminuez vos dépenses et augmentez vos revenus. Regardez autour de vous, il y a surement quelque chose que vous pouvez changer dans vos habitudes, il a surement une dépenses qui n’est pas nécessaire, il y a surement quelque chose qui vous prend plus d’argent qu’il ne le faut. Chaque cas est différent, alors créez votre propre histoire à raconter. Prenez un second emploi, vendez vos talents, ou créez un petit business qui vous permettra de gagner plus.
5-    PAYEZ VOS DETTES. Alignez toutes vos dettes par ordre de priorité. Commencez par rembourser les dettes qui ont le plus fort taux d’intérêt, ou par les dettes les plus importantes. Soyez fidèles au plan et chaque fois qu’une dette est payée, célébrez à la hauteur de la dette.
6-    Créez une barre d’état. Une des techniques qui me permettent de suivre le payement de mes dettes est la barre d’état. Une barre d’état est la fenêtre qui s’affiche quand on lance un téléchargement. Ne vous êtes-vous jamais demandé l’importance de cette fenêtre ? C’est pour qu’on ne s’alarme pas  ou qu’on ne s’impatiente pas pendant que le téléchargement progresse. Même si le téléchargement prend du temps parfois, c’est encourageant car nous savons combien de temps nous devons encore « endurer la torture ». C’est démotivant s’il n’y a pas de fin en vue. Etalez vos dettes sur une barre semblable à une barre d’état. Vous pouvez la dessiner sur une feuille à coller dans votre salle de bain, dans votre chambre, ou vous pouvez la dessiner sur votre ordinateur et la garder en évidence. L’idée est de d’avoir une seule barre dont la longueur totale correspond à la somme de toutes vos dettes. Chaque dette a un pourcentage de la somme totale et une longueur fonction de ce pourcentage. Chaque fois qu’une dette est payée, vous remplissez la barre selon le pourcentage correspondant. Cette technique vous donne espoir que vous êtes proche du but.
7-    Ne contractez pas de nouvelles dettes avant la fin de votre plan personnel de remboursement de vos dettes et de création de la richesse. Si vous le faites, nos seulement vous vous mettrez dans un processus d’eternel recommencement, mais ceci risque de compromettre votre rêve qui est l’indépendance financière.