Comment apprendre l’Anglais facilement?

Avertissement : Cet article n’est pas destiné à tout le monde. Il n’est surtout pas destiné à ceux qui ont de simples vœux. Bien que le titre de l’article contienne un mot que nous préférons tous – facilement – apprendre l’anglais exige un minimum de passion et de sacrifice.  Si vous n’avez pas la passion, le moindre effort vous semblera insurmontable et très vite vous abandonnerez.

Mon expérience

J’ai décidé d’apprendre l’anglais fin 2009. Avant cette période ma connaissance de la langue n’était que basique. Je n’ai pas été un brillant élève, en tout cas pas en Anglais, alors en Octobre 2009 quand je me suis inscrit à un cours du soir, je me suis retrouvé dans une classe où je ne comprenais rien. Ma passion pour la langue m’a permis de ne pas fuir. Avec Six heures de cours par semaine tout en vivant dans un environnement francophone, mon niveau n’évoluait pas comme je voulais alors en dehors des classes, j’ai mis en place à partir de 2010 mon propre plan pour mieux dompter la langue. Mon plan est-il le meilleur ? Je ne suis pas si sûr, mais ce qui est sûr, c’est que aujourd’hui, je m’exprime bien en Anglais, même si je continue de m’améliorer et c’est ça même le secret : une amélioration constante et sans fin.

Ma stratégie

1-      Bit by Bit

Premièrement, il est important de travailler sur l’état d’esprit nécessaire à adopter pour apprendre un nouveau langage. En effet quand il s’agit d’apprendre une langue la croyance populaire nous dit que « c’est énormément de travail et ensuite on le parle couramment », hé bien c’est complètement faux, tout d’abord ce n’est pas énormément de travail, il suffit de travailler seulement quelques minutes par jour, et ensuite vous aurez toujours des choses nouvelles à apprendre.  Ne commencez pas en vous fixant des objectifs astronomiques. Dites vous que si vous pouvez apprendre quelque chose chaque jour, vous y arriverez. Ne dites pas que vous serez parfait dès le début. Par exemple, quand j’ai commencé, je ne faisais pas trop attention à la prononciation, mais d’abord au vocabulaire, puis je me suis concentré sur la prononciation.

2-      Réservez une heure pour apprendre.

Réservez une heure pour vous consacrer à l’apprentissage de la langue. Ceci vous sera plus facile si vous vous inscrivez à un cours du soir. C’est une occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de parler la langue. Ceci vous force également à respecter les horaires comparativement à quelqu’un qui étudie seul à la maison par exemple.  La difficulté ici est de choisir une bonne école. Plusieurs écoles locales ou internationales vous proposent de parler la langue en trois mois ou moins. Faites attention, ceci amène les gens à se fixer des objectifs irréalistes. A mon avis, trois mois pour un adulte pour maitriser l’anglais, c’est assez court, sinon c’est trop court. L’anglais est une langue très riche et si vous voulez la maitriser, ce que vous pouvez bien sûr, vous devez y consacrer du temps.

3-      Bain linguistique

Bien que vous puissiez rester dans votre environnement francophone et maitriser l’anglais, après un certain temps passé à apprendre la langue, vous gagnerez beaucoup à passer un mois ou deux dans un pays anglophone, ça boostera votre confiance à engager des discussions.

4-      La lecture

Une des méthodes qui ont boosté mon niveau en anglais c’est les livres. J’aime naturellement lire, et si vous avez la même passion cherchez à lire des livres écrits en anglais. Un des avantages à ce niveau est que les « meilleurs livres sont en anglais ». Je vous vois hocher la tête. Vous avez déjà entendu çà, pas vrai ? Mais je vous assure vous n’en savez rien. La plupart du monde se le répète, mais ils n’en savent rien puisqu’ils n’ont jamais lu un seul livre en anglais. Quand vous commencerez par lire les livres écrits en anglais, vous ne voudrez plus jamais lire des livres écrits en d’autres langues. Non seulement le monde anglo-saxon est en avance de décennies sur le monde francophone, l’anglais est tellement riche qu’il est plus facile d’exprimer une situation en anglais que de le faire en français par exemple.

5-      Les audios/Vidéos

Je suis un passionné par les sujets qui traitent de développement personnel, j’ai donc de nombreux audios et des vidéos en anglais sur des sujets variés. En écoutant je ne me vois pas en train d’apprendre l’anglais, c’est une passion pour moi. La même chose peut se faire pour les films. Préférez les films en anglais avec sous-titre en français au début et progressivement un jour, Bingo ! Vous verrez que vous n’avez plus besoin du sous-titre.

6-      Les rencontres, les chats

Si vous voulez vite progresser, faites-vous des amis qui parlent la langue et faites part de vos priorités. J’ai beaucoup d’amis anglophones qui veulent parler français, mais il y en a parmi à qui j’ai dit : « si je suis avec toi, c’est l’anglais qu’on parle » et on s’entend. Les discussions constituent un puissant moteur pour l’apprentissage de la langue, ne vous en privez pas.

Pour finir, souvenez toujours qu’Apprendre une langue doit être un plaisir et non une corvée, je détestais l’anglais à l’école mais j’ai eu la chance d’y prendre goût dans la vie active, alors si vous êtes curieux et que vous aimez voyager lancez-vous, car le monde vous attend.

Publicités